Statut

Derniers inscrits

  • averawez
  • aneski
  • nihiliste
  • Hotaru
  • Rryxès
  • zephyrim07
  • zephyrim
  • Eodras
  • mike4690
  • nathan0419

Le Monde > Guide de l'aventurier

Guide de l'aventurier


Le guide de l'Aventurier est un petit recueil de choses à ne pas faire, de faits prouvés et globalement, de moyens de survie basés essentiellement sur le bon sens. On attribue son écriture à un groupe de gardes d’Aden, inspirés par leurs expériences passées et, soyons honêtes, à l’alcool.

  • Face à un groupe de bandits plus nombreux ou mieux armé, ne cherchez pas l'affrontement, ils récupèreront votre bourse de toutes façons, préférez la solution où vous ne perdez pas de dents, c’est plus dur à remplacer.
  • La capuche, les foulards, les bandages sur le visage et les masques masquant intégralement le visage ne sont pas vraiment un moyen efficace de passer inaperçu et vous feront plutôt passer pour quelqu'un de suspect, surtout si le soleil tape et que vous êtes le seul à porter ça.
  • En dehors d’un peu de plaisir ou de douleur , l’acte sexuel entre deux membres de races différentes ne donne généralement pas grand chose, sauf peut être un peu d’argent, mais vous faites ce que vous voulez, après tout.
  • Une arme pour se défendre, c’est toujours pratique, l’agiter à tout va en société peut être pris comme un geste agressif et vous mener à de bien fâcheuses situations, SURTOUT en ville.
  • Contrairement à l’adage, le crime paie. Contrairement à l’adage, la justice n’est pas aveugle.
  • Il existe des personnes obsédées par votre cercle. Évitez les soigneusement, on ne sait jamais trop de quel cercle ils parlent.
  • Là où on ne vous connaît pas, vous êtes libre de vous nommer comme vous le souhaitez. Cependant, choisissez judicieusement votre nom où vous pourriez mal le vivre.
  • Quand deux personnes s’ennuient à deux mètres l’une de l’autre pendant vingt minutes, il arrive qu’elles se décident à communiquer. Ouaip, j’ai vu ça une fois.
  • Être différent, c'est toujours intéressant, mais encore faut-il pouvoir supporter le regard de la majorité (ou l’épée, selon le degré de tolérance).
  • Et non, vous n’êtes pas un dieu, il y en a bien assez comme ça, donc n’oubliez pas que vous êtes mortel, parfois seul et bien peu de choses au final. L’humilité sauve des vies, parfois.